L' HISTOIRE DE TROGIR

Publié dans Culture à voir

En 1242, les Tatars ont demandé aux citoyens de Trogir d'expluser Bela IV qui se cachait ici lors de son échappe, criant en croate afin qu'ils puissent être compris. Trogir frappait sa propre monnaie (bagattino), en cuivre pur avec la figure de Saint Laurent. 
Au 19ème et au début du 20ème siècle, Trogir a enregistré les visites et les écrits d' écrivains célèbres et de lauréates du Prix Nobel comme Bernard Shaw, Herman Bahr et Anatole France, ce qui lui donne une appréciation internationale comme une destination touristique de valeur. Après une visite de François Ier (en 1818) et Frédéric-Auguste de Pologne (en 1838), en 1859, Maximilien Ier, plus tard empereur du Mexique était ravi et a prédit le futur succès touristique de la ville. La visite de Franz Joseph en 1874 a marqué le début d' activités marquants et la revitalisation des ressources touristiques.
Trogir peut s' orgueillir de la première pharmacie ouverte au public sur le territoire croate á partir de 1271, qui est également présumé être la première pharmacie en Europe. Elle était située à l'intérieur des maisons à côté de la cathédrale et du loggia de la ville. Le document original soutennant ce fait est dans une collection privée, et une copie en est tenue dans le musée de Trogir.

Office du tourisme du comté de Split-Dalmatie
Prilaz braće Kaliterna 10/I, p.p. 430, 21000 Split,
Tel/fax: +385(0)21 490 032, 490 033, 490 036
Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

htz fr-FR

Les cookies nous permettent de gérer les services proposés par notre site. En utilisant notre site, vous en acceptez, de fait, l'utilisation.
Ok